Horaire, résultats et statistiques

Vous naviguez sur un appareil mobile? Vous pouvez déplacer horizontalement les tableaux pour voir l'ensemble des données. Voir les données sur un environnement pleine page cliquez ici

Revue de presse | Les Voyageurs fin prêts... à rattraper le temps perdu

Crédit : Jeannot Lévesque, le Quotidien
Crédit : Jeannot Lévesque, le Quotidien
 
Tout est en place, ou presque, pour les Voyageurs de Jonquière, en vue de la saison qui s’amorce samedi au Stade Canac de Québec, face aux Diamants. En raison d’un temps de pratique moins important qu’à l’habitude, la formation de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ) accuse un léger retard dans sa préparation, mais l’entraîneur Michaël Bélanger entend donner le temps à ses joueurs de retrouver leurs repères.

« En toute transparence, je ne suis pas totalement satisfait du camp d’entraînement », a confié le pilote des Jonquiérois au cours d’une entrevue téléphonique, lui qui en sera à sa troisième saison à la barre de l’équipe.

« On n’est pas où j’aimerais qu’on soit, mais avec une saison un peu plus longue cette année, ça va peut-être nous permettre de nous adapter un peu plus rapidement comparativement à des saisons plus courtes au cours des deux dernières années. C’est davantage un marathon qu’un sprint, donc on va essayer de récupérer le temps perdu plus rapidement », a-t-il ajouté du même souffle.

La saison 2022 sera effectivement une première « normale » pour Bélanger avec les Voyageurs. L’an dernier, le calendrier avait débuté au début juillet après un camp d’entraînement d’un mois à l’extérieur, et il y a deux ans, l’action avait commencé à la mi-juillet, au terme de 90 jours d’entraînement. Et chaque fois, la saison comptait un nombre de matchs réduit.

 
Le terrain du Stade Richard-Desmeules avait passablement bonne mine, mercredi, à une semaine du premier match local des Voyageurs.
LE QUOTIDIEN, JEANNOT LÉVESQUE

Cette année, les joueurs ont amorcé leur préparation à l’intérieur, au début du mois d’avril, dans les installations de Baseball 360, à Québec. Des parties préparatoires ont eu lieu, au cours des deux dernières semaines, face aux Diamants de Québec et aux Alouettes de Charlesbourg. Le volume d’entraînement aurait pu être plus élevé, n’eût été d’un hiver trop long et de la non-disponibilité des terrains de baseball.

« Il va falloir commencer à s’adapter à cette réalité parce que ça risque d’être comme ça dans le baseball junior et la saison devrait toujours débuter autour de la mi-mai, a indiqué Michaël Bélanger. On est un peu à la merci de la météo et on va faire ce qu’on peut. On ne se servira pas de ça comme excuse, mais j’aurais aimé avoir un peu plus de temps avec les gars. On va s’adapter on va jouer du bon baseball quand même, ça ne m’inquiète pas. »

Club à maturité

La saison s’annonce pour le moins intéressante pour les Voyageurs, qui comptent sur le retour de plusieurs éléments, appuyés par six joueurs de 22 ans, dont l’as lanceur Christopher Pouliot et le vétéran local William Tremblay. Cela étant, l’entraîneur des Voyageurs précise que le travail de développement n’est jamais terminé, particulièrement dans une région ou le bassin de joueurs est moins imposant que dans les grands centres comme Québec, Trois-Rivières ou Longueuil. Une certaine dose de patience sera donc de mise.

« On ne s’est pas mis d’objectif en termes de fiche ou de championnat, on veut vraiment y aller étape par étape, progresser et avancer. On ne veut pas mettre de pression sur les épaules des joueurs. On a une bonne équipe, capable de compétitionner contre n’importe quelle équipe de la ligue », a annoncé Michaël Bélanger, sans complexe.

 
Il n’est pas impossible que les Voyageurs soient en mesure de s’entraîner au Stade Richard-Desmeules, samedi matin, en vue de leur premier match de la saison, en soirée, à Québec.
LE QUOTIDIEN, JEANNOT LÉVESQUE

« Notre gros défi est maintenant d’arriver en séries avec un bon niveau d’énergie, a-t-il laissé tomber. Ça fait deux ans qu’on arrive un peu à plat dans les séries, nos joueurs manquent d’énergie, on sent un peu moins d’émotion. On va essayer de trouver des solutions pour avoir un niveau d’énergie plus constant. On va orienter notre saison pour arriver en séries et ne pas avoir de regrets. On veut présenter la meilleure version de notre équipe et on veut que ce soit elle qui décide de notre sort. »

Bélanger comptera entre 20 et 21 joueurs dans son alignement, ce qui devrait lui permettre d’avoir une meilleure stabilité, en plus d’envoyer ses meilleurs éléments plus régulièrement, selon lui.

« On va peut-être avoir une évaluation un peu plus rigoureuse pour savoir qui on va mettre aux bonnes places et y aller avec les joueurs qui vont nous donner le meilleur ensemble, a noté l’entraîneur. À l’inverse des années précédentes, on va être plus enclins à aller chercher du renfort à l’attaque si on sent que le besoin est là. »

À l’attaque, le noyau est notamment composé des joueurs locaux William Tremblay et William Pichette. Les deux étaient présents, mercredi, lors de la conférence de presse de la LBJEQ pour le lancement de la saison. Pichette a notamment mérité le titre de Meilleur joueur offensif et champion frappeur de la saison 2021, grâce à une retentissante moyenne au bâton de ,429.

 
William Tremblay est l’un des six joueurs de 22 ans des Voyageurs, cette saison.
LE QUOTIDIEN, MICHEL TREMBLAY

« Oui. c’est une surprise pour moi, je ne m’attendais pas à frapper aussi bien que ça la saison dernière », a réagi le Jonquiérois d’origine.

De son côté, William Tremblay entend savourer ses derniers instants dans la LBJEQ. Il rêve du championnat, mais préfère se concentrer sur le travail collectif.

« On peut se permettre de viser haut comme équipe, mais l’important est de bien exécuter les petits détails, a mentionné le #36. Si on travaille bien en équipe et qu’on suit les conseils du personnel d’entraîneurs, je pense qu’on va aller chercher notre part de matchs. »

Du renfort au champ extérieur

Avant le début des hostilités, le directeur général et nouveau papa (félicitations à la petite famille!), Dany Coulombe, a fait l’acquisition d’Antoine Baron des Alouettes de Charlesbourg. Le jeune homme est en mesure de jouer au champ extérieur et au monticule.

 
William Pichette tentera de poursuivre sur sa lancée de la saison dernière, après avoir été nommé champion frappeur et joueur offensif par excellence en 2021.
LE QUOTIDIEN, MICHEL TREMBLAY

« C’est un gars qu’on a vu aller au midget AAA et on trouvait qu’il avait un bon potentiel, a déclaré Michaël Bélanger. On n’a pas une grosse profondeur dans le champ et on a pris le risque de lui donner une chance et on va travailler avec lui, mais de ce qu’on a vu dans le midget AAA, on pense qu’il peut devenir un bon joueur junior. »

Article initialement paru le 13 mai 2022
Revue de presse publiée par Jasmin Leroux, relationniste

Dernières nouvelles

Social

Partenaires

PlanteSports
Telus
rawlings
B45
PlanteSports
Telus
rawlings
B45
PlanteSports
Telus
rawlings
B45

Suivez-nous

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )