Horaire, résultats et statistiques

Vous naviguez sur un appareil mobile? Vous pouvez déplacer horizontalement les tableaux pour voir l'ensemble des données. Voir les données sur un environnement pleine page cliquez ici

Revue de presse | Un repêchage sans histoire pour les Guerriers

Crédit : Patriotes de l'école de Mortagne
Crédit : Patriotes de l'école de Mortagne
Après quelques repêchages où ils ont tenté (et parfois réussi) quelques coups de circuit, les Guerriers de Granby ont opté pour une stratégie plus conservatrice samedi avant-midi. Ils ont néanmoins profité de l’encan annuel de la LBJEQ pour faire le plein d’espoirs, surtout au monticule.

Les Guerriers étaient écartés des deux premières rondes en raison des transactions qui leur avaient permis d’acquérir Cédric Caron et Kirk Fryer l’an dernier.

Ils se sont ensuite tournés vers le droitier Nolan De La Sablonnière (troisième ronde) et le gaucher Xavier Chouinard (quatrième ronde), deux artilleurs issus du programme de l’école secondaire De Mortagne.

«Après le départ de nos quatre vétérans, on n’avait pas le choix d’ajouter des lanceurs. Malcolm [Gardner, le gérant des Guerriers] a travaillé pour De Mortagne, donc on avait un portait assez précis sur ces jeunes-là», a indiqué le directeur général Mathieux Rochefort.

«On pense qu’ils peuvent nous aider cet été, mais ça va être de voir dans quels rôles.»

Xavier Chouinard
TIRÉE DU SITE DES PATRIOTES DE L'ÉCOLE DE MORTAGNE

C’est aussi dans cette logique que l’organisation granbyenne a sélectionné Illias Paschalidis. Sa récolte a été complétée par le receveur Isak Larouche et le polyvalent Benjamin Deschamps.

Tremblay quitte, trois jeunes s’amènent

Si les Guerriers se sont contentés d’un rôle effacé samedi, ils ont néanmoins conclu deux transactions importantes au cours des derniers mois.

Rochefort a d’abord coupé les ponts avec le voltigeur Nicolas Tremblay, un des plus beaux talents à être passés par Granby, même si c’était toujours sur une base temporaire. Ses droits appartiennent désormais aux Bisons de Saint-Eustache.

En contrepartie, ces derniers ont cédé les jeunes Thierry Fortin et Shane McGrath, qui ont bien fait à leurs débuts dans le junior élite.

«Lors de notre party d’équipe, Nicolas a clairement laissé savoir qu’il retournerait aux États-Unis à la fin de l’été. Avec quatre autres joueurs dans la même situation, on voulait éviter d’arriver en séries avec un alignement complètement vidé. Les acquisitions de Fortin et McGrath vont dans ce sens-là», a expliqué le DG des Guerriers.

 
Lorsqu'il est en santé, Nicolas Tremblay peut offrir un mélange de vitesse et de puissance assez spectaculaire.
LA VOIX DE L’EST, JIMMY PLANTE

Il a aussi envoyé Félix Pomerleau à Coaticook pour obtenir Victor Bernier. On peine un peu à comprendre cet échange considérant que Bernier a produit 25 points et frappé pour une moyenne de ,345 à seulement 17 ans.

«Pomerleau était un des bons lanceurs junior AA au Québec l’an dernier, et tout le monde cherche des bras. Quand le nom de Bernier est arrivé dans nos discussions, on a décidé de prendre une chance, même s’il habite dans le coin de Victoriaville. Victor peut nous donner un bon coup de main au champ extérieur, d’autant plus que Nathan Gagnon ne viendra pas chez nous cet été.»

Vous l’avez peut-être compris : à l’heure actuelle, les Guerriers ne figurent pas parmi les principaux prétendants aux grands honneurs dans la LBJEQ. Rochefort s’attend néanmoins à présenter un «bon petit club agréable à regarder» à compter de la fin mai.

Article initialement paru le 26 mars 2023
Revue de presse publiée par Jasmin Leroux, relationniste

Dernières nouvelles

Social

Partenaires

Air Canada
B45
PlanteSports
rawlings
Subaru
Telus
Bet99
BFL
Garda

Suivez-nous

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )