Horaire, résultats et statistiques

Vous naviguez sur un appareil mobile? Vous pouvez déplacer horizontalement les tableaux pour voir l'ensemble des données. Voir les données sur un environnement pleine page cliquez ici

Résumé de la journée du 23 juin 2013

Alex Lacroix (3-3) a aidé le Hull-Volant a mérité un troisième gain à leurs douze derniers matchs. (Photo : Anthony Da Silva-Casimiro)
Le 23 juin 2013 - Après vu toutes ses rencontres de la journée être annulées hier, la Ligue de baseball junior élite du Québec a pu disputé l'intégralité de ses rencontres de la journée aujourd'hui, au nombre de neuf. Malgré une journée nuageuse, le principal, c'est que le baseball a pu être joué! Les programmes doubles étaient prévus à Repentigny, Laval, LaSalle et Trois-Rivières, en plus d'un match à Granby. Allons voir le résumé de la journée. 

Une troisième victoire en douze matchs seulement pour le Hull-Volant

REPENTIGNY | Après avoir eu un début de saison éclatant, le Hull-Volant de Gatineau s'était tenu beaucoup plus tranquille au cours des onze derniers matchs, accumulant une fiche de deux victoires contre neuf revers, séquence qui les a conduits dans la deuxième partie du classement de la LBJÉQ. Ils ont aujourd'hui surpris Kéven Spénard (4-2) et le Royal de Repentigny, par la marque de 8 à 1. Alex Lacroix (3-3) a grandement aidé son équipe à la victoire, lançant six bonnes manches au cours desquelles il a accordé un point mérité, quatre coups sûrs et retiré le même nombre de frappeurs à la plaque. Gabriel Gervais s'est amené ensuite en relève pour fermer les livres en septième. Spénard (4-2), du Royal, a quant à lui quitté la rencontre après seulement deux manches, accordant deux coups sûrs et trois points -dont deux mérités-. Spénard a accordé deux circuits en solo en deuxième manche coup sur coup à Mathieu Joly et Philippe Craig St-Louis. Il s'agissait seulement du deuxième et troisième circuit que le vétéran de 22 ans accordait cette saison. 

Pour le reste, l'offensive du Hull-Volant s'est chargé de rendre la vie facile aux lanceurs de Gatineau, avec trois circuits, deux en solo de Joly et St-Louis, ainsi qu'une longue balle bonne pour deux points de Frédéric Leclerc. Il s'agissait pour ses trois joueurs de leur première longue balle de l'année. Leclerc termine ce duel avec trois points marqués, deux coups sûrs et deux points produits. 

Puis, dans le second match du programme double, Repentigny l'a emporté 4 à 3 face au Hull-Volant. Christopher Sauvé (5-2) est devenu le deuxième lanceur après Vincent Ouellette a atteindre le plateau des cinq victoires cette année. Kevin Soucy (VP-1) a protégé la victoire du Royal en septième. Puis, pour Gatineau, c'est Randall Pachanos (2-2) qui a encaissé la défaite après une manche et deux tiers de lancé. 

Philippe Jalbert a frappé deux coups sûrs et produit trois points dans la victoire. Notons, pour Gatineau, qu'Alexandre Daigle a frappé trois coups sûrs en quatre apparitions au bâton dans une cause perdante. 

Les Cardinals au sommet 

LASALLE | Les Cards de LaSalle ont surpassé les Bisons Desjardins de St-Eustache avec une journée parfaite de deux victoires face aux Voyageurs du Saguenay, acquises au compte de 6 à 4 et  5 à 0. Avec ces victoires, les Cards ont maintenant une fiche de 14 victoires contre 6 revers, face à St-Eustache qui ont de leur côté une fiche de 13 victoires et 6 revers.

Concernant les matchs d'aujourd'hui, les Cards ont tout d'abord mis rapidement Robert Fatal et sa troupe sous pression en inscrivant quatre points dans la manche initiale. Ils ont plus tard pris les devants 6 à 1 et, malgré une poussée de trois points du Saguenay en sixième et septième, LaSalle n'a plus jamais regardé derrière dans ce duel. Frédérick Fauteux (2-0) a lancé six manches, accordant que deux coups sûrs et deux points mérités aux Voyageurs. Malgré deux points accordés par André Lagarde par la suite, les efforts combinés de Lagarde et Roberto Zapata (VP-1) ont permis de protéger la victoire des locaux. Pour le Saguenay, c'est Étienne Blanchette (0-2) qui encaisse le revers, lui qui a lancé une seule manche, la première, au cours de laquelle il a accordé cinq coups sûrs et quatre points. Mince consolation pour ce dernier qui peut se dire qu'aucun des points était mérité à sa fiche, mais néanmoins, c'est ce dernier qui a été débité de la défaite. 

Dany Arseneau et Miguel Comtois ont chacun accumulé deux points produits, Comtois qui a frappé une autre longue balle, sa quatrième de l'année, lui qui est au deuxième rang maintenant à ce chapitre dans le circuit Brulotte. 

Puis, en fin d'après-midi, les Cards ont cette fois blanchis les visiteurs par la marque de 5 à 0. Jason Tarapasky (2-1) a connu de loin sa meilleure sortie de la saison, lui qui a lancé sept manches, accordant quatre coups sûrs mais, surtout, retirant dix frappeurs au bâton. Johan Ochoa et Miguel Comtois ont chacun frappé deux coups sûrs dans le match, avec deux points produits. 

Pour la première fois de l'année, les Cards sont au sommet du classement général de la LBJÉQ. 

Les Associés font plaisir à leurs partisans

LAVAL | Les Associés de Laval et les Capitales junior de Québec se sont quant à eux livrés deux bons duels de baseball, remporté tout d'abord 7 à 3 puis 7 à 4. Il s'agissait de deux matchs importants pour les Capitales junior qui, déjà après moins de 20 matchs au calendrier de jouer, sont impliqués dans une lutte à trois avec les Aigles Plante Sports de Trois-Rivières et les Castors CDE de Charlesbourg pour le premier rang de la division Financière Sun Life. 

En début d'après-midi, les Associés ont facilement disposé des Capitales jr 7 à 3. C'est Nicolas Côté (3-3) qui a mérité la victoire, lui qui a très bien lancé, étant sur la butte durant cinq manches, et accordant trois coups sûrs et un point mérité seulement à l'attaque de la formation de la région de Québec. Joel Séguin et Sebastiano Scalzo ont fermé la porte ensuite en fin de match pour conserver l'avance des Associés. Samuel d'Anjou (3-1) a été pour la première fois nommé lanceur perdant d'un match en saison régulière dans sa jeune carrière dans la LBJÉQ. Il a accordé cinq points dont trois mérités, en trois manches et deux tiers, en plus d'accordé cinq coups sûrs. 

Sebastiano Scalzo et Jérémy Lanctôt ont chacun terminé le match avec deux points marqués et deux coups sûrs, alors que Scalzo a en plus ajouter deux points produits. Pour Québec, notons que Christopher Stanford et Simon Martineau terminent le duel avec un point marqué, un coup sûr et un point produit. 

Puis, en fin d'après-midi, Laval l'a emporté 7 à 4. Patrick Rousseau (2-1) a lancé une manche et deux tiers pour acquérir la victoire, n'ayant rien accordé aux frappeurs de Québec. Rousseau est venu en relève à Philippe Saad et Alexandre Bellavance. Jean-Christophe Dupuis (2-2) a encaissé la défaite après avoir lancé deux manches, accordé deux coups sûrs et un point mérité. 

Laurent-Philippe Cyr a frappé deux coups sûrs et produit trois points dans la victoire. 

Trois-Rivières arrache deux victoires serrées

TROIS-RIVIÈRES | Les Aigles Plante Sports de Trois-Rivières ont arraché deux victoires par la même marque de 11 à 10, en neuvième manche en après-midi et en temps réglementaire en soirée, face aux Ducs de Longueuil. La première rencontre était toujours à égalité après huit manches, c'est donc l'utilisation du nouveau règlement international qui a départagé les deux équipes en neuvième. Maxime Brouillard (2-2) a acquis une victoire supplémentaire grâce à un coup sûr et un point d'accordé en une manche de travail. Pour Longueuil, c'est le gaucher Guillaume Blanchette (0-2) qui a encaissé la défaite, lui qui a lancé deux manches et deux tiers, accordant quatre points dont deux mérités. 

Pour Trois-Rivières, notons les performances offensives de Michael Laprise (trois coups sûrs, un point marqué), Jimmy Dumas (deux coups sûrs, deux points produits et trois points marqués) et Martin Gagnon (deux coups sûrs, un point produit et un point marqué). Pour Longueuil, Étienne Whissell et Alexandre St-Pierre ont chacun deux coups sûrs et deux points produits. 

Puis, dans le second duel, couronné par une poussée de six points en cinquième manche, les Aigles l'ont emporté par la marque serré de 11 à 10, encore une fois. 

Montréal l'emporte sans difficulté

GRANBY | Dans le dernier match de la journée, les Orioles Aux 3 Brasseurs de Montréal ont disposé sans problèmes des Guerriers Au grand bazar de Granby, par la marque de 11 à 1. La troupe de Martin Roy a profité d'une bonne performance de leur as de 22 ans Yann Charbonneau (3-4) qui a lancé six manches, accordant un point et sept coups sûrs, et retirant deux frappeurs au bâton. Pour Granby, c'est Philippe Langlois (1-3) qui a encaissé la défaite après avoir lancé quatre manches et un tiers, accordant six coups sûrs et quatre points. 

Jérémie Chalifour et Bryan Corona ont chacun trois coups sûrs dans le match, Corona ajoutant trois points produits également à son tableau de chasse. Dans une cause perdante, Samuel Fagnan a également totalisé trois coups sûrs dans le duel. 

Dernières nouvelles

Social

Partenaires

rawlings
CN
Telus
PlanteSports
B45
rawlings
CN
Telus
PlanteSports
B45
rawlings
CN
Telus
PlanteSports
B45

Suivez-nous

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )