Horaire, résultats et statistiques

Vous naviguez sur un appareil mobile? Vous pouvez déplacer horizontalement les tableaux pour voir l'ensemble des données. Voir les données sur un environnement pleine page cliquez ici

Une journée spéciale à Repentigny; une finale Québec-Longueuil | Résumé de la journée du 19 septembre 2020

Crédit : Kevin J. Raftery, photographe LBJEQ
Crédit : Kevin J. Raftery, photographe LBJEQ
 
MONTRÉAL, le 19 septembre 2020 - À l'occasion de sa première journée demi-finale en un jour de son histoire, la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ) a rendu hommage à un de ses plus emblématiques présidents d'équipe, à Repentigny, avant la première rencontre de la journée. Monsieur Flavio Prata, du Royal de Repentigny, a été honoré et a reçu une plaque souvenir et un cadeau de la LBJÉQ. 
 
En compagnie de ses fils et de son épouse, Flavio (sur la photo) a pu assister à une cérémonie où étaient présents de nombreux membres du comité de direction de la LBJÉQ, du bureau des gouverneurs de la LBJÉQ et de la Ville de Repentigny. Rappelons que M. Prata est président du Royal depuis 1992, soit depuis 28 ans, à la barre fidèle de son club, qu'il a mené en compagnie de son fils au titre des séries en 2012 et en 2016. 
 
À l'action, le Royal fait plaisir à son président pour amorcer la journée
 
REPENTIGNY | Et après la cérémonie pour leur président, les joueurs du Royal ont fait plaisir à Flavio en signant une victoire de 4 à 2 face aux Diamants de Québec, grâce à une poussée de quatre points en troisième manche et grâce à une brillante sortie de Viktor Bergeron. 
 
Les Diamants ont pris les devants dès la première manche en marquant un point, sur une balle frappée par Jonathan Landry et qui a échappée au troisième but du Royal, envoyant Antoine Gervais au marbre. En troisième, c'est encore Landry qui était au bâton lorsqu'un point est venu marquer. Alors que les buts étaient remplis, il a frappé dans un double-jeu, qui a néanmoins envoyé Thomas Chabot au marbre. m
 
Mais en fin de troisième, le Royal a sorti son attaque, alors que Louka Daoust (simple), Michael Pavan (double) et Samuel Gaudreault (ballon sacrifice) ont fait produire les quatre points du Royal. Le reste du match fût l'affaire de Viktor Bergeron (2-1), qui a lancé avec brio un match complet où il a cédé qu'un point mérité, retirant sept frappeurs au bâton. 
 
Pour les Diamants, à ce qui pourrait être son dernier départ en carrière dans la LBJÉQ, David Leclerc (1-1) a lancé quatre manches et un tiers, cédant quatre points mérités, étant débité de sa première défaite des séries. 
 
Cumulatif après un match:
Repentigny (1-0) (+2)
Québec (0-1) (-2)
Longueuil (0-0) (0)
 
Les Diamants se resaisissent juste à temps
 
REPENTIGNY | Dans ce qui pouvait être le dernier match de la journée et de la saison des Diamants de Québec, ces derniers ont réussi à l'emporter, au compte de 7 à 2, face aux Ducs de Longueuil, dans le deuxième match de la journée. 
 
En effet, advenant un revers, les Diamants auraient été éliminés dès lors de la demi-finale et le troisième match de la journée n'aurait même pas été nécessaire. Mais, à égalité 1 à 1 en fin de cinquième manche, l'attaque des Diamants a rugi en marquant six points, dont quatre aux dépens du partant des Ducs Xavier Leduc, pour finalement soutirer la victoire.
 
Jean-Christophe Masson avait d'abord frappé un simple en première manche pour donner les devants aux Diamants, envoyant Antoine Gervais au marbre. Après que Alexis Gaudreault ait frappé dans un optionnel en quatrième manche pour égaler la marque, la cinquième manche fût tout à l'avantage de Québec. Joey Rousseau, Olivier Bovet, Antoine Gervais, Nicolas Doré, Jean-Christophe Masson et Jonathan Landry ont tous produit un point dans cette longue manche. 
 
Au final, Antoine Gervais termine avec trois coups sûrs et deux points marqués, alors que Masson a produit deux points, portant son total à neuf durant ces séries éliminatoires. La victoire est allée à la fiche du releveur Samuel Girard (1-0), qui a lancé une manche et un tiers après le départ de Thomas Couture, qui avait bien fait en ne cédant aucun point mérité en quatre manches et deux tiers. 
 
Pour Longueuil, Xavier Leduc (3-2) a connu sa plus difficile sortie en terme de points mérités depuis le 28 juin 2018. Il a cédé cinq points mérités en quatre manches et un tiers, lui qui n'en avait accordé que trois depuis le début des séries éliminatoires. 
 
Cumulatif après deux matchs:
Québec (1-1) (+3)
Repentigny (1-0) (+2)
Longueuil (0-1) (-5)
 
Longueuil fait le travail en soirée pour s'assurer de la finale
 
REPENTIGNY | Après avoir perdu le premier match qu'ils disputaient en après-midi, les Ducs de Longueuil avaient évidemment besoin d'une victoire dans le deuxième match face au Royal de Repentigny. Mais ils avaient aussi besoin de l'emporter par au moins 4 points. Et ce fût chose faite, alors que Longueuil a triomphé 12 à 2 face au Royal dans ce dernier match de la journée, confirmant ainsi leur place en finale face aux Diamants.
 
Après avoir connu deux bons départs en séries éliminatoires face à Laval et face à Saint-Eustache dans les deux premières rondes, le partant Philippe Breton (1-1) a été ramené sur Terre dans ce duel face aux Ducs. Il a cédé six points mérités, sept au total, sur huit coups sûrs, en deux tiers de manche avant de céder sa place à Kevin Spooner. Ce dernier a fait du bon boulot pour limiter l'attaque des Ducs à un point mérité en quatre manches et un tiers. 
 
Samuel Nadeau et Ludovic Messier ont chacun obtenu deux points produits dans la victoire des Ducs, Nadeau terminant même avec trois coups sûrs et un point marqué. Samuel Rajotte a obtenu trois coups sûrs et deux points marqués, alors que Jacob Bourque et Félix Labonté ont croisé le marbre à deux reprises.
 
La victoire est allée à la fiche de Ludovic Messier (1-0), qui, à sa quatrième sortie seulement comme lanceur dans la LBJÉQ, a brillamment lancé cinq manches en relève à Yuri O'Connor-Yokohama. Messier n'a cédé que trois maigres coups sûrs en cinq manches, retirant cinq frappeurs au bâton pour signer la victoire. 
 
Dans la défaite, Antoine Boulet a frappé un circuit en solo. 
 
Cumulatif au terme de la journée:
Longueuil (1-1) (+5)
Québec (1-1) (+3)
Repentigny (1-1) (-8)
 
Ainsi, en finale des séries 2020, ce sont les Diamants de Québec, des habitués de ce stade de la compétition, qui se mesureront aux Ducs de Longueuil. Les Diamants seront en finale pour une quatrième année de suite, après l'avoir emporté l'an dernier contre les Orioles. Québec avait aussi gagné les grands honneurs en 2014 et 2015. Au final, ce sera donc une 6e présence en 7 ans en finale pour les Diamants, qui n'y ont pas été seulement en 2016, alors que Repentigny l'avait emporté contre Gatineau cette année-là.
 
Pour les Ducs, ils seront à la recherche d'un premier titre des séries éliminatoires depuis les 4 championnats en 6 ans qu'ils avaient remportés entre 2002 et 2007 (2002, 2004, 2006, 2007). 
 
La série finale s'amorcera jeudi prochain, toujours sous la formule 3-de-5. Au nom du comité de direction de la Ligue, une autre fois, merci à monsieur Flavio Prata, président d'honneur de cette journée, merci aux partisans de s'être déplacés pour cette journée spéciale et félicitations au comité organisateur de la journée à Repentigny.

Suivez la Ligue de baseball junior élite du Québec sur les médias sociaux!

Sur Facebook

Sur Twitter

Sur Instagram

Hashtag : #SériesLBJEQ #LBJEQ2020 #LBJEQ

Dernières nouvelles

Social

Partenaires

B45
Telus
CN
Captodor Sport
PlanteSports
La Cage Brasserie sportive
RBC
Rôtisseries Fusée
Financière Sun Life
rawlings

Suivez-nous

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )