Horaire, résultats et statistiques

Vous naviguez sur un appareil mobile? Vous pouvez déplacer horizontalement les tableaux pour voir l'ensemble des données. Voir les données sur un environnement pleine page cliquez ici

RECORD DE LIGUE | Louis-Philippe Pelletier écrit une nouvelle page de l'histoire de la LBJEQ!

Crédit : Kevin J. Raftery, photographe LBJEQ
Crédit : Kevin J. Raftery, photographe LBJEQ
MONTRÉAL, le 8 août 2018 - C'était dans l'air depuis 24 heures, et c'est maintenant chose faite. Louis-Philippe Pelletier a battu le record de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ) pour la meilleure moyenne en une saison. La LBJEQ, vieille de 72 ans d'histoire, n'avait jamais vu un frappeur terminer une saison avec plus de ,514 de moyenne. Malgré un retrait en une apparition au bâton mercredi soir contre le Hull-Volant de Gatineau, le représentant des Orioles Desjardins de Montréal termine sa saison avec une moyenne de ,515 et est le nouveau recordman du circuit.

L'exploit est tout simplement incroyable. Pelletier, à sa dernière année junior, a terminé avec 68 coups sûrs, 16 doubles, 9 circuits, 43 points produits et 60 points marqués, le tout en 131 apparitions au bâton. Rappelons tout de même l'histoire de cet athlète, qui avait été repêché à deux reprises par les Padres de San Diego en 2014, puis par les Astros de Houston en 2016 dans la MLB. Il a poursuivi son rêve dans les rangs mineurs pendant deux ans avant de prendre la décision de revenir au Québec pour obtenir son cours à l'Université de Montréal, et de venir jouer un dernier été de baseball junior avec ses coéquipiers des Orioles Desjardins. Il a également pris part au programme d'excellence junior canadien et s'est fait un nom et une réputation à travers le pays.

« C'est spécial pour moi. J'avoue être un peu encore dépassé par tout cela, ça été une grosse journée pour moi. », avoue d'emblée le principal intéressé, contacté au terme de la rencontre. « Ça n'a jamais cette saison été un objectif, je voulais être là pour l'équipe, et on a eu une superbe saison, mais au bout du compte c'est vraiment une marque spéciale pour moi que de battre ce record. J'ai de la difficulté à croire encore que je suis le premier à faire cela en plus de 70 ans. », ajoute Pelletier. Il a de la difficulté à le croire, et pourtant! 

Il a été au cours de ces années juniors un modèle sur et hors le terrain pour ce qui est d'aller au bout de ses rêves et de dépassement de soi. Cette lecture d'un article de Benoit Rioux écrit en mai 2017 rappelle bien l'état d'esprit de ce jeune homme de 22 ans.

« Louis-Philippe Pelletier s'est démarqué par sa discipline et sa constance au bâton dans les dernières années. Et il a eu le mérite de le faire dans un contexte gagnant, Montréal a toujours bien performé avec lui. J'ai eu de nombreux rôles dans la Ligue au fil des années, dont celui de gérant et de Président, et il s'agit pour moi du meilleur frappeur que nous ayons vu dans cette ligue. Ses statistiques cette année le démontrent, mais aussi lorsqu'on regarde le portrait de sa carrière junior élite! Il a été un modèle de constance et de puissance. » a pour sa part commenté le président de la LBJEQ, monsieur Rodger Brulotte, qui l'a vu gravir les échelons depuis ses débuts dans le programme d'excellence de Baseball-Québec.

Pelletier a tout le mérite d'avoir réussi à battre ce record. La marque de Carlos Sanchez datait d'il y a 19 ans, soit en 1999. Et c'est finalement en 2018 que la marque a été abaissée, et Pelletier l'a fait en 131 apparitions au bâton, alors que Sanchez avait réussi l'exploit en 105 apparitions au bâton. La même année, Patrick Scalabrini, des Bombardiers de Sherbrooke, avait terminé avec ,512 de moyenne. Et même si Sanchez et Scalabrini avaient été exceptionnels lors de cette saison, il ne faut pas non plus manquer de souligner que ces moyennes avaient été inscrites avec les bâtons d'aluminiums. Pelletier l'a fait en 2018 avec un bâton de bois, que la LBJEQ utilise depuis plus de 15 ans, ce qui rend l'exploit encore plus spécial, ceci en tout respect pour les anciens recordmans.

Qui sait si cette dernière saison junior élite incroyable de Pelletier ne lui ouvrira pas les portes des Capitales de Québec l'an prochain, avec ce même Scalabrini? À tout le moins, ces trois joueurs peuvent être fiers d'être les trois seuls de l'histoire de la LBJEQ à avoir terminé une saison au-delà de ,500 de moyenne. Si Sanchez et Scalabrini étaient liés ensemble par cette marque, Pelletier fait maintenant parti ce club sélect.

Voyez ici bas ces photos de 2014, 2015, 2017 et 2018 avec les Orioles Desjardins. Au total, avant le début des séries éliminatoires 2018, Pelletier affiche une moyenne dans le circuit Brulotte de ,437, avec 213 coups sûrs en 487 apparitions au bâton. Imaginez, maintenir une moyenne comme celle-là sur l'espace de presque 500 apparitions au bâton! Il a joué à chacune des saisons au moins un match depuis 2014 malgré le parcours professionnel qu'il a eu avec les Astros. Mais sa meilleure saison aura bel et bien été sa dernière en 2018!

Pelletier a encore beaucoup de baseball à jouer avec les séries éliminatoires qui s'amorceront le 22 août prochain avec Montréal. Il voudra mettre la main sur la Coupe du Président sans aucun doute pour terminer sa carrière. Et il faudra assurément plusieurs années pour mettre en perspective ce qu'il aura accompli, mais c'est assurément un des meilleurs joueurs de l'histoire du circuit qui tirera sa révérence dans quelques semaines. 

Au nom du Président de la LBJEQ monsieur Rodger Brulotte, du bureau de direction du circuit et de l'auteur de cet article, nous adressons toutes nos félicitations à Louis-Philippe Pelletier!





Source: Jasmin Leroux, relationniste

Dernières nouvelles

Social

Commanditaires

B45
Financière Sun Life
La Cage Brasserie sportive
SunLife
rawlings
Groupe Vertdure
Telus
PlanteSports
CN
Rôtisseries Fusée
Captodor Sport
CSC
RBC

Suivez-nous

Météo

Partenaires LBJEQ