Horaire, résultats et statistiques

Vous naviguez sur un appareil mobile? Vous pouvez déplacer horizontalement les tableaux pour voir l'ensemble des données. Voir les données sur un environnement pleine page cliquez ici

Cédrick Beaudry passe si près de l'exploit! - Résumé de la soirée du 28 juillet 2020

Crédit : Kevin J. Raftery, photographe LBJÉQ
Crédit : Kevin J. Raftery, photographe LBJÉQ
 
Les Bisons Desjardins continuent de faire des points à la tonne
Sommaire

SAINT-EUSTACHE | Après huit matchs, le compteur des Bisons Desjardins de Saint-Eustache était à 97 points, soit une moyenne de plus de 12 par match. Eh bien le neuvième match ne fera pas baisser la moyenne! Les hommes de Luc Desgroseilliers ont passé la barre des 12 points en signant une autre victoire facile de 15 à 1 face aux Orioles de Montréal. Mais ce sont surtout les performances de Cédrick Beaudry et Marcel-Maxime Lacasse que l'on retiendra de cette rencontre. 
 
Le partant des Bisons Desjardins Beaudry (1-1) (sur la photo) a lancé un match complet, ne cédant aucun coup sûr aux Orioles de Montréal. Il a malheureusement accordé un point non-mérité en troisième manche sur un optionnel de Peter Vryonis, qui a envoyé Justin L'Archevêque au marbre. Ce fût le seul et unique faux-pas de Beaudry qui l'a privé de réussir l'exploit du match sans point ni coup sûr! Malgré tout, on peut dire que Beaudry prend une option sur le titre de lanceur de la semaine avec un match qu'il n'est pas prêt d'oublier, c'est certain! 
 
C'est une troisième victoire en trois matchs pour Saint-Eustache face à Montréal, alors que les Orioles avaient encaissé 19 et 12 points face aux Orioles dans les deux premiers affrontements. D'ailleurs, du côté des montréalais, c'est une 7e défaite en 7 matchs cette saison. 
 
Saint-Eustache a surtout profité de la fin de la rencontre pour enfoncer le clou. En avance 5 à 1 après quatre manches, les Bisons ont ajouté quatre points en cinquième et six autres en sixième manche pour finalement l'emporter. Marcel-Maxime Lacasse a terminé le match avec un simple, un double et deux circuits, produisant pas moins de sept points dans la rencontre, en plus d'en marquer trois! 
 
Martin Vincelli-Simard a de son côté marqué deux points en plus d'en produit deux, frappant au passage son troisième circuit de la saison. 
 
En terminant, la défaite va au dossier de Nicola Goulet (0-2), qui a cédé deux points en deux manches avant de céder sa place dans ce match. 
 
Les Guerriers font plaisir à leur nouvel entraîneur-chef dans un match comme on en voit rarement
Sommaire

GRANBY | Pour la première du nouvel entraîneur-chef des Guerriers de Granby Mathieu Adam, ses joueurs lui ont offert une brillante performance, mardi soir, au stade Napoléon-Fontaine. Face aux Cardinals de Lasalle, Granby l'a facilement emporté par une marque de... 28 à 9!
 
Granby a pris les devants 16 à 0 après trois manches de jeu et ont ajouté 12 autres points à leurs deux derniers tours au bâton. On retiendra de ce match que Lasalle n'a pas aidé sa cause en commettant cinq erreurs défensives dans le match, alors que les lanceurs des Cards ont offert 14 buts sur balles aux frappeurs des Guerriers. Quand on fait le bilan de ce duel, Lasalle a terminé avec un coup sûr de plus que Granby (13 contre 12), en ayant tout de même perdu... par 19 points! 
 
C'est évidemment un match où on a eu beaucoup de belles performances à l'attaque, mais Marc-Antoine Lefebvre a été le meilleur des siens avec deux circuits, six points produits et cinq points marqués. Alexandre Lapointe a aussi frappé son premier circuit, produisant trois points. Xavier Langlois a de son côté marqué cinq points en plus d'en produire un, alors que Francis Beaudoin, Xavier Bégin et Alexandre Clavette a produit trois points. 
 
Cédric Thomson (1-0) est le lanceur gagnant, dans un duel où on ne retiendra vraiment pas les performances des lanceurs, qui ont été pas moins de 11 à être employés. Pour Lasalle, la défaite va à Joseph Raftus (0-1), mais c'est Platon Leftakis qui a eu le plus de difficulté en accordant dix points sur deux coups sûrs seulement, mais avec sept buts sur balles, en deux manches. 
 
Avec ce gain, Granby revient à la barre des ,500 avec une quatrième victoire en huit matchs. Mentionnons en terminant que, pour les fans des records, le record de la ligue pour le plus de point en un match appartient aux Bombardiers de Sherbrooke, qui avaient fait 37 points le 20 juin 1999. 
  
Victoire sans équivoque des Pirates 440 Chevrolet
Sommaire

REPENTIGNY | Connaissant un excellent début de saison avec sept victoires en neuf matchs, les Pirates 440 Chevrolet de Laval ont bouclé leur première moitié de saison avec une confortable victoire de 20 à 3 face au Royal de Repentigny, mardi soir, au parc Champigny. 
 
Laval est ainsi à un excellent rendement de huit victoires et deux revers à mi-parcours en 2020. Face aux Bisons Desjardins de Saint-Eustache, qui continuent d'accumuler les victoires aussi, Laval a ainsi conservé sa priorité d'un demi-match. 
 
Il faut dire que le Royal n'a vraiment pas aidé sa cause en commettant pas moins de six erreurs défensives dans la rencontre, et les lanceurs du Royal ont concédé 20 coups sûrs aux Pirates. Du lot, retenons les performances de Jacob Carroll, qui a obtenu deux coups sûrs, dont un circuit, cinq points produits et trois points marqués. Le vétéran Mathieu Charlebois a de son côté claqué deux simples et deux doubles dans la rencontre, alors que Tyler Havlena a obtenu quatre points produits sur un grand chelem frappé en 1re manche, à sa deuxième présence au bâton dans la manche. 
 
La victoire va à la fiche de William Lacroix (2-0), qui a lancé quatre manches comme lanceur partant, cédant six coups sûrs et deux points mérités. Pour Repentigny, le partant Jacob Brault (2-1) a vu sa soirée de travail se terminer rapidement après avoir concédé neuf points, dont quatre mérités, sur huit coups sûrs, en une manche. 
 
Les 16 ans et moins de l'ABC infligent une première défaite aux Ducs
Sommaire

LONGUEUIL | Avec aucune victoire en sept matchs cette saison, on ne donnait pas cher de la peau des 16 ans et moins de l'Académie de Baseball du Canada, mardi soir, face à la seule équipe invaincue cette saison, les Ducs de Longueuil. Les jeunes prodiges du baseball québécois ont toutefois défié les cotes en l'emportant 6 à 2, infligeant une première défaite aux Ducs en sept matchs cette saison. 
 
C'est en septième manche que l'action s'est dénouée dans cet affrontement, alors que l'ABC a brisé une égalité de 2 à 2 en inscrivant quatre points grâce à un circuit solo de Matys Gagnon et à un double de Robin Villeneuve qui a permis à trois coureurs de venir marquer, alors que les sentiers étaient pleins. Longueuil n'a pas su revenir de l'arrière en fin de septième manche, terminant finalement avec seulement six coups sûrs dans la rencontre.
 
Les deux points des Ducs ont été mis au tableau grâce à un coup sûr de Deric Lamontagne et à un simple de Samuel Nadeau, dès la première manche du match. 
 
En relève, Robin Villeneuve (1-0) a obtenu la victoire, lançant une manche et un tiers sans accorder de coup sûr ou de point mérité. Pour Longueil, c'est Jose Olivier Goguen-Lalancette (0-1) qui a encaissé la défaite, accordant quatre points (un seul mérité), en deux manches de travail. 
 
Mentionnons en terminant que le match prévu entre Trois-Rivières et Charlesbourg avait d'ores et déjà été annulé en raison de restrictions au niveau des spectateurs au parc Henri-Casault, des restrictions qui deviendront un peu plus permissives à compter de lundi prochain, 3 août. 

Dernières nouvelles

Social

Partenaires

Telus
PlanteSports
Financière Sun Life
Rôtisseries Fusée
B45
RBC
CN
Captodor Sport
rawlings
La Cage Brasserie sportive

Suivez-nous

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )